Quoi préparer avant de rencontrer un concepteur Web?

On le fait!

C’est décidé, vous allez procéder à la création ou la refonte de votre site Internet. Félicitations, c’est la première étape du processus! La suivante est de rencontrer un concepteur Web. Plusieurs titres : conseiller Web, chargé/directeur de comptes, représentant, vendeur, etc. Même fonction : analyser votre projet. Chaque concepteur/agence a sa « recette », vous devez donc effectuer un minimum de préparation afin de faciliter votre processus décisionnel, car vous aurez des propositions de tout acabit et surtout, de tous les prix.

 

Définir vos objectifs

Posez-vous les bonnes questions : pourquoi désirez-vous faire un site Internet? En passant, « parce que toutes les entreprises en ont un » n’est pas une bonne réponse! Désirez-vous gagner en notoriété, consolider et augmenter vos ventes, générer de l’achalandage en succursale, maximiser les « leads » de qualité?
Des objectifs précis et mesurables vous permettront de communiquer efficacement vos enjeux et votre réalité d’entreprise à votre concepteur Web.

 

Vos unicités, vos compétiteurs

Il est important de connaitre vos compétiteurs, mais encore plus d’avoir défini les unicités qui vous démarquent d’eux. Votre site Internet servira à mettre en valeur votre entreprise, vos services, vos produits, mais il doit également permettre de vous démarquer de vos compétiteurs. Les internautes compareront votre offre Web avant d’effectuer une action, vous voulez être l’élu.

 

Votre clientèle cible

Vous faites un site pour qui? Soyez précis dans vos cibles. N’oubliez pas que vous ne le faites pas pour vous, mais pour vos clients potentiels. D’entrée de jeu, vous n’aurez pas les mêmes suggestions si votre site est orienté B2C (« business to consumer ») ou B2B (« business to business »).

Le type, le genre, le groupe d’âge des consommateurs que vous désirez influencer positivement auront un impact sur l’expérience que nous proposerons.

Évidemment, nous ne voulons pas exclure des gens, mais bien cibler votre client idéal.

 

Vos contenus

Faites l’inventaire de vos actifs existants. Les textes du site actuel, les images/photos, vos documents imprimés, etc.

Dressez une liste préliminaire de l’information que vous désirez proposer à vos clients. Demandez l’avis des concepteurs que vous rencontrez sur la structure et l’arborescence qu’ils privilégient.

Les contenus à intégrer dans votre site sont une donnée très influente dans l’analyse budgétaire, une bonne préparation de votre part générera des soumissions plus précises.

Rédiger pour le web : 5 choses à savoir

 

Les fonctionnalités

Les fonctions que vous proposerez nécessiteront de la programmation et de la configuration, elles auront donc un impact important sur le budget, en temps et argent.

Il est important de poser des questions sur « comment vous administrerez vos fonctions suite à la mise en ligne » ainsi que l’expérience que votre concepteur désire offrir à vos internautes.

Par exemple, une « galerie de photos » pourra prendre plusieurs formes selon la compréhension du concepteur :

  • Des photos dans une page Web. Résultat : difficile pour vous d’administrer une mise en page, une expérience très limitée sera offerte à vos usagers. Toutefois, ce n’est pas cher.
  • Une fonctionnalité de mise en page. Déjà, il sera plus simple pour vous d’administrer ce type d’album, mais l’expérience sera concentrée dans une unique page. Un peu plus cher que l’option précédente.
  • Fonctionnalité de mise en page + catégorisation. Chaque photo est reliée à une catégorie, ce qui permet à vos internautes de sélectionner leurs préférences. Le budget va encore une fois en conséquence.

Comme vous le constatez, une fonction aussi simple qu’un album-albumphotos a plusieurs possibilités, qui feront fluctuer le budget et l’expérience. Imaginez avec des fonctions d’infolettre, d’intranet, etc.

 

Préparez vos questions

À l’instar d’une entrevue afin de combler un poste dans votre organisation, vous aurez à collaborer avec votre concepteur Web.

Afin d’uniformiser votre démarche, posez des questions précises afin de bien guider vos attentes.

Par exemple, « combien de temps devrais-je consacrer durant la conception? », « Quelles sont mes interventions et en quoi consistent-elle? ». Avec ce type de questions, vous désirez savoir si vous serez dans un mode « suggestion de l’agence / approbation du client » ou  si vous devrez les guider pas à pas, ce qui nécessitera beaucoup plus de temps de votre part (et de créativité).

Préparer vos questions bonifiera votre processus décisionnel, mais vous permettra surtout d’éviter de mauvaises surprises durant votre expérience de conception.

 

Conclusion

Vous devrez également vous fixer une fourchette budgétaire et n’hésitez pas à discuter d’argent lors de vos rencontres. Il y a plusieurs façons de créer un site Internet et sachant l’investissement que vous visez, les concepteurs vous proposeront des scénarios réalistes et adaptés à votre investissement.

Autre facteur primordial, le temps. Fixez-vous un calendrier idéal, les concepteurs pourront vous communiquer si c’est réaliste ou non. Dans un projet Web, il est très intéressant d’effectuer la conception par étapes. Cela vous permet de voir l’avancement par itération et de capitaliser sur les améliorations déjà en ligne.

En résumé : préparez-vous et posez des questions!

 

11 décembre 2015
Partager
Quoi préparer avant de rencontrer un concepteur Web?
Suivez-nous
© 2017 Activis - Tous droits réservés | Crédits photos : La Vitrine Créative
Logo Activis