Marketing à l’ère du coronavirus

Thierry Tanguay
Thierry Tanguay
Vice-président, services-conseils

La mise en quarantaine, la fermeture de commerces non essentiels ainsi que l’annulation d’événements et de salons forceront vos clients à se tourner vers le web pour leurs recherches à venir.
Les mesures imposées par le gouvernement Legault dans les derniers jours impacteront notre quotidien durant les prochaines semaines, voire les prochains mois. Ces mesures ont déjà forcé l’annulation ou le report d’événements majeurs, ce qui aura nécessairement des répercussions sur les ventes de certaines entreprises.Ces mêmes mesures privilégient l’utilisation de nouveaux moyens de communication et de travail, ce qui poussera vos clients à se tourner davantage vers le web. Dans toutes les industries, on note déjà une hausse dans les recherches de fournisseurs au Canada. Le marketing numérique apparaît donc comme le meilleur moyen de rejoindre votre clientèle durant cette « crise ». Crise qui incitera peut-être plusieurs entreprises n’ayant pas encore fait un virage numérique à ajouter des canaux digitaux à leur stratégie marketing.

Le marketing B2B

(d’entreprise à entreprise)
Vos clients privilégieront sûrement le télétravail pour une bonne partie de leur équipe. Sans salons ou rencontres, le moyen de recherche et de communication principal deviendra le web. Il est donc primordial d’assurer votre présence sur les moteurs de recherche (Search Engine Optimisation [SEO] et Search Engine Advertising [SEA] sur Google et Bing) et de déployer une stratégie d’acquisition pour être vu par vos clients actuels et potentiels sur les réseaux sociaux, par exemple. Le marketing par courriel peut aussi être très efficace dans ce genre de situation, surtout lorsque vous pouvez personnaliser et adapter votre contenu et le moment d’envoi.
Une fois les visiteurs sur votre site, il faudra gérer les demandes à distance à l’aide d’outils comme un portail/site libre-service ou un site transactionnel (avec ou sans paiement en ligne). Il est aussi à considérer que votre effectif de ventes/service à la clientèle sera peut-être réduit dû aux mesures pour réduire la propagation du coronavirus (COVID-19) : tout ce qui peut être automatisé et simplifié doit idéalement l’être. Même son de cloche du côté de vos clients actuels et potentiels; assurez-vous donc d’offrir des solutions simples et rapides, pour éviter tout perte de temps et ainsi maximiser la productivité de tous.

Le marketing B2C

(commerce de détail)
Les prochaines semaines risquent d’être plus difficiles pour le commerce de détail, particulièrement pour les entreprises n’ayant que pignon sur rue. Si vous n’avez pas encore entamé votre virage vers le commerce électronique, pensez-y sérieusement! Commencer par des places de marchés, comme Amazon ou Etsy, est plus rapide et moins coûteux à court terme. Il ne faut toutefois pas négliger l’importance d’avoir sa propre boutique en ligne pour fidéliser sa clientèle et pour générer un retour sur investissement (ROI) raisonnable à moyen-long terme. Vous pouvez aussi débuter avec des plateformes cloud libre-service comme Shopify ou Squarespace.
Si vous avez déjà votre commerce en ligne, l’essentiel est de générer du trafic sur votre site Internet ou sur vos fiches produits. Puisque vos compétiteurs se retrouvent dans la même situation que vous, il sera primordial de bien cibler vos audiences et de mettre de l’avant votre Unique Selling Proposition (USP).
Comme toujours, le multicanal est la clé. Séparez vos audiences en deux grandes catégories : prospection et closing. Ces groupes vous permettront de gérer et d’attribuer vos budgets autant sur la clientèle à fidéliser que sur les clients qui risquent d’acheter à plus court terme, en plus de remplir l’entonnoir pour les ventes à plus long terme.
Dans tous les cas, nous vous encourageons à respecter les mesures imposées par notre gouvernement et vous souhaitons la santé ainsi qu’à votre équipe.

Créons un projet Web ensemble.

Contactez-nous aujourd'hui