Google et l’intelligence artificielle

Google Rankbrain, ça vous dit quelque chose?Skynet

Il s’agit du petit dernier dans le monde des moteurs de recherche. Une technologie d’apprentissage automatique devant fournir des résultats de recherche encore plus évolués.

En résumé, une intelligence artificielle (AI).

Celle-ci tente donc d’interpréter votre requête en se basant sur une multitude de facteurs, notamment en apprenant des requêtes de recherche (les vôtres et celles des autres). Le moteur «juge» donc quels sites seront bons pour vous.  La promesse est alors fort simple. Plus vous utilisez Google, plus il vous connaît, plus vos résultats seront adéquats. C’est un peu épeurant, mais c’est pour votre bien (C’est Google qui le dit, pas moi!).

Il y a une décennie, une variation aussi simple qu’un mot au pluriel aurait pu vous donner des résultats différents. Vous recherchez «T-shirt», mais le site vendait des «T-shirts»? Il ne sortait pas en tête de liste. Depuis longtemps, Google comprend les synonymes, les traductions et bien plus. Il comprend que lorsque vous recherchez «Apple», ce n’est pas la majorité qui recherche le fruit 😉

Même chose si vous recherchez «Justin». En 2014, probablement que Justin Bieber sortait premier. Depuis la fin 2015, au Canada, Justin Trudeau s’affiche même dans le Google knowledge graph à la simple requête «Justin».

JustinTrudeauKnowledgeGraph

Ce n’est pas de la magie. Les gens ont changé de «Justin» préféré et Google le sait.

 

Rankbrain, ça fait quoi?

Pour ce que nous savons, il s’agit d’un algorithme d’apprentissage qui a été déployé en 2016. En gros, ce type d’algorithme s’éduque par lui même au lieu d’être «renseigné» par des humains. Ça semble futuriste, mais c’est de l’intelligence artificielle.

L’AI va donc acquérir des connaissances et s’améliorer. Il ne faut pas penser que Rankbrain remplace Google, il s’agit d’un outil qui vient complémenter le moteur de recherche.

Il vient donc s’ajouter aux algorithmes déjà en place, tel que Panda, Penguin et Pigeon (ce dernier étant conçu afin d’améliorer les résultats locaux).

 

Signal important?

Selon Google, Rankbrain occupe la troisième place dans les facteurs les plus influents de son algorithme. Il faut prendre cet ajout très au sérieux.

Rankbrain devient donc un signal très important parmi les centaines en place qui déterminent les résultats s’affichant sur votre page de résultat de recherche.

En passant, Google n’a jamais confirmé quels sont les signaux «un» et «deux». Selon les experts, les liens durs et votre contenu demeurent encore les signaux les plus forts, donc théoriquement en tête de liste.

 

Pour votre référencement

Nous en parlons depuis longtemps, mais l’arrivée de l’intelligence artificielle met une pression supplémentaire sur l’importance pour vous d’offrir une expérience utilisateur de haut niveau.

Nous mesurons l’expérience offerte principalement selon l’engagement de votre audience. Par exemple le taux de rebond, le taux de conversion, le temps passé sur une page, etc.

Le marketing de contenu revient donc encore au centre de nos discussions. Les mots sont toujours importants, mais l’impact de votre visiteur en aura encore plus. Comme le souligne mon collègue Philippe dans son article, une approche modulaire maximise l’expérience de l’utilisateur en le guidant. Vous ne devez pas omettre de réfléchir à sa prochaine étape, les fameux incitatifs qui engageront votre audience auront un impact positif sur votre positionnement….si ça fonctionne évidemment.

 

En résumé

Les moteurs de recherche évoluent rapidement, il est donc inutile d’essayer de tricher pour votre SEO. Offrez du bon contenu, pertinent et original, ainsi qu’une bonne expérience utilisateur. Google sera assez «intelligent» pour le suggérer!

 

2 septembre 2016
Partager
Google et l’intelligence artificielle
Suivez-nous
© 2017 Activis - Tous droits réservés | Crédits photos : La Vitrine Créative
Logo Activis