Faire un site web, ça prend combien de temps?

Les questions d’échéancier reviennent souvent lors de la planification d’un nouveau projet web, que ce soit un nouveau site ou encore une refonte. 

La réponse courte à cette question c’est: Ça dépend! Un site web relativement simple bien planifié pourrait être mis en ligne en moins d’un mois. Mais certains projets s’étirent sur des années! Pourquoi? Et surtout comment éviter que ça arrive.

echeancier 2Le temps de production n’est pas l’échéancier!

La première chose importante à savoir, c’est que même si le temps en heures requis pour produire votre site influencera l’échéancier (un site web simple de présentation nécessitera invariablement moins de temps de production qu’un site complexe ayant beaucoup de pages et de fonctionnalités), ce n’est qu’un facteur parmis tant d’autre.

La réalité du calendrier de production de votre agence est un élément important de l’échéancier. Ce calendrier plus ou moins chargé pourrait reporter une date de livraison à quelques semaines, voir quelques mois après le démarrage du projet.

Malheureusement, vous n’avez pas de contrôle sur cet impondérable. Cependant, vous avez le pouvoir sur plusieurs autres éléments susceptibles d’avoir un impact sur la date de livraison de votre projet.

En voici 4 parmi les plus importants:

Prévoir du temps pour les présentations et approbations

Particulièrement si vous devez vous réunir en comité, par exemple pour l’étape des maquettes graphiques.

Nous savons que votre temps est précieux et que votre agenda est chargé. Ces étapes cruciales à l’avancement du projet sont par contre celles qui nécessitent le moins de temps de votre part. Rendez-vous disponible quelques heures pour les franchir sans délais.

 

Prévoir les contenus

Cette partie est celle qui demandera le plus de travail et d’implication. C’est aussi souvent la cause d’un projet qui stagne! Que ce soit la sélection finale des images ou la rédaction des textes, plusieurs options s’offrent à vous pour rendre ce travail plus efficace.

Vous décidez de tout faire vous même

Pour les textes:

  • Commencer à rédiger dès le début (ou même avant). Certains contenus peuvent aisément être préparés à l’avance. Votre page À propos par exemple.
  • Less is more. Limitez-vous à l’essentiel pour le lancement. Vous aurez tout le loisir d’ajouter des compléments d’information par la suite.
  • Faites réviser pour livrer des contenus bien écrits et sans coquilles, ce qui rendra l’intégration beaucoup plus efficace et vous épargnera de longues heures de révision avant la mise en ligne.
  • Lire notre article Rédiger pour le web, 5 choses à savoir pourra vous aider avec vos textes!

Pour les photos:

  • Prévoir dès le départ si vous opterez pour des photos originales ou pour des images de banque d’image.
  • Dans les 2 cas, demandez à votre gestionnaire de projet des balises pour bien choisir ou préparer vos images.
  • Lire notre article Choisir les images d’un site web  pourra vous guider.

Vous ferez la base mais voulez de l’aide pour fignoler le tout.

C’est généralement la meilleure option.

Le plus tôt vous pourrez faire votre partie et livrer les grandes lignes de votre message, le plus efficace votre équipe de projet sera pour tout mettre en place. Quelques heures de révision et optimisation de vos contenus par un pro du web vous sauvera beaucoup de temps et sera payant au final.

Vous voulez un clé en main

Pour profiter de votre site le plus rapidement possible mais n’avez pas de temps à dédier à vos contenus? Une option intéressante pour accélérer le processus est de simplement récupérer les contenus que vous avez déjà. Ce sera pas la suite beaucoup plus intéressant de travailler dans votre plateforme toute neuve!

Des services de rédaction peuvent aussi être offerts. Pour l’ensemble ou certaines parties plus stratégiques du site.

 

Penser aux traductions

Il est bien de définir dès le départ quelle sera la stratégie pour un site bilingue. La mise en ligne pourrait être retardée si en fin de production, on n’a pas de contenus pour la 2e langue!

Les options à considérer:

  • On prend les contenus existants même s’ils sont partiels.
  • On fait traduire en tout ou en partie les contenus français en cours de processus à mesure qu’ils sont prêts. (La meilleure option)
  • On met en ligne avec l’outil permettant les traductions mais sans publier la version anglaise. Vous faites traduire et insérer vos contenus en anglais et on active plus tard.

À éviter: Mettre temporairement les contenus français dans la version anglaise du site. C’est une mauvaise pratique qui ne fera que irriter vos visiteurs.

 

Accepter que tout ne soit pas parfait et complet

Votre site n’est pas figé. Il sera en constante évolution! Ne vous faites pas de soucis s’il manque une succursale ou quelques photos à votre porte-folio. Ou si le formulaire pour postuler que vous souhaitez ajouter n’est pas encore programmé.  Trop de mises en ligne sont retardées parce qu’on veut que toutes nos idées y soient et que tout soit parfait dès le départ.

Les moteurs de recherches aiment les sites en vie. Utilisez cela à votre avantage et bonifiez avec le temps!

25 octobre 2016
Partager
Faire un site web, ça prend combien de temps?
Suivez-nous
© 2017 Activis - Tous droits réservés | Crédits photos : La Vitrine Créative
Logo Activis