GDPR ou Règlement général sur la protection des données et son impact sur votre organisation

Depuis le 25 mai 2018, le règlement no 2016/679, dit règlement général sur la protection des données (RGPD ou GDPR en anglais), est entré en vigueur.

Règlement de l’Union européenne, cela met à jour les politiques et réglementations sur la protection des données à caractère personnel. Conçut pour les individus vivants dans un des 28 États membres de l’Union européenne, les plateformes numériques comme Google et Facebook doivent adapter leurs politiques pour la respecter. Voici donc concrètement, les impacts que cette nouvelle régulation pourrait avoir sur votre quotidien:

1- La conservation des données

La conservation de données est cruciale pour tous ce qui a trait au marketing numérique. Cela permet de comparer, de mesurer et d’optimiser. C’est que l’on appelle de la cybermétrie, ou analyse de données. Dès l’application de du RGPD, Google Analytics modifiera son paramètre de conservation de données à 26 mois par défaut. Cela siginique que, si vous n’allez pas le modifier d’ici le 25 mai 2018, vous perdrez les données vieilles de 26 mois et plus. Nous avons donc préparé une petite procédure pour vous aider à faire cet ajustement:

1. Se connecter à Google Analytics

2. Cliquez sur Administration, puis accédez à la propriété que vous souhaitez modifier.

3. Dans la colonne PROPRIÉTÉ, cliquez sur Informations de suivi > Conservation des données.

4. Conservation des données sur les utilisateurs : sélectionnez « Aucune expiration automatique »

5. Réinitialiser la durée de conservation pour une nouvelle activité : désactivez cette option.

2- Le consentement tacite

Le consentement doit se donner de façon volontaire par l’utilisateur et non forcée ou par défaut. Il doit aussi être simple à retirer si l’utilisateur change d’avis. Un consentement verbal ou implicite n’est pas valide, il doit être tacite et clair. De plus, il doit être possible de modifier ou d’annuler un abonement via un lien courriel, sans avoir à se connecter dans un compter ou à saisir une adresse ou un nom d’usager. Cela s’applique à:

– L’utilisation des cookies
– Un abonnement à une infolettre ou un forfait (gratuit ou payant)
– Un désabonnement

Consultez la page de Google pour avoir plus de détails et d’outils au sujet de la prise de consentement. 

Ces restrictions sont donc seulement applicables aux citoyens se trouvant sur le territoire Européen. Cependant, avec Internet, les frontières sont très difficiles à déterminer. Nous recommandons donc de les respecter même pour l’extérieur de l’Europe. Il y a aussi plusieurs similitudes avec la loi C-28 du Canada au niveau du consentement. De cette manière, vous serez prêt si le Canada ou d’autres pays décidaient d’emboiter le pas!

N’hésitez pas à rejoindre un de nos experts en stratégie numérique pour vous assurer de respecter les lois politiques qui s’adressent à votre marché et votre clientèle cible.

SEO, Web 101

Guide de rédaction SEO

La rédaction de contenu est un élément clé dans la conception ou la refonte d’un site Internet. Avant de rédiger, il faut penser à plusieurs choses : la structure, la technologie, …

Thierry Tanguay
Web 101

Pourquoi faut-il avoir une infolettre?

Dans vos efforts constants entourant l’augmentation de vos ventes grâce au web, il existe peut-être encore un élément sur lequel vous hésitez: pourquoi devrais-je avoir une infolettre?

Activis